4e Trophée « Best Green Shipping Line HAROPA – ESI 2015 »

HAROPA renouvelle son soutien aux compagnies maritimes  les plus « vertes »

HAROPA renouvelle son soutien aux compagnies maritimes les plus « vertes »

HAROPA, partenaire-fondateur de la démarche ESI, réaffirme son soutien aux compagnies maritimes qui s’engagent à ses côtés en faveur de l’environnement. Précurseurs en matière de développement durable et de mesures compensatoires, les trois ports de l’axe Seine ont ainsi remis le trophée « Best Green Shipping Line HAROPA – ESI* 2015 » le mercredi 7 septembre ; la cérémonie s’est tenue à Port 2000 à l’occasion des 10 ans de sa mise en service. 

Le 7 septembre au Havre, HAROPA remettait 13 trophées à 12 compagnies maritimes pour leurs escales vertes. Cette démarche et ces initiatives réaffirment la volonté de HAROPA d’œuvrer collectivement avec les armateurs pour améliorer l’environnement portuaire de demain. Rappelons que l’objectif de ce trophée est d’encourager les armateurs à réduire les émissions atmosphériques des navires et ainsi promouvoir un transport maritime toujours plus « propre ». Particulièrement sensibilisés à la cause, les armateurs sont de plus en plus nombreux à jouer le jeu et vont même, volontairement, au-delà des exigences réglementaires. Depuis sa création en 2012, 21 compagnies maritimes ont signé la charte HAROPA et à fin 2015, HAROPA a récompensé 890 escales en cumulé. 

Pour rappel, l'ESI permet d’établir, pour chaque navire participant, un score à partir de plusieurs paramètres dont la performance de sa motorisation, de ses équipements présents à bord, et la qualité des carburants utilisés. Cette récompense peut atteindre jusqu’à l’équivalent de 10% des droits de port dus par les armements, selon les conditions définies par chacun des ports participants. 

Port 2000, une démarche intégrant l’environnement

HAROPA a souhaité saluer les 10 ans de Port 2000 en organisant sur site la remise des trophées. Dès sa conception, Port 2000 a pris en compte le contexte environnemental particulièrement sensible dans lequel il s’intégrait. Au-delà des dispositions prises pour minimiser l’impact des travaux eux-mêmes, il a été l’amorce d’une véritable démarche concertée de réhabilitation environnementale de l’estuaire de la Seine à travers les mesures environnementales qui accompagnent le projet et qui vont au-delà de la simple compensation.

Une volonté d’étendre la démarche 

Cette année, le trophée Environmental Ship Index devient « Best Green Shipping Line HAROPA » et s’intègre dans la démarche Green Label. A l’origine exclusivement maritime, la démarche est en effet désormais étendue au domaine fluvial : c’est en mars dernier que le 1er trophée environnemental de la flotte fluviale a été lancé par HAROPA – Ports de Paris. 

Les trophées ont été remis par :

  • Régine BREHIER, présidente HAROPA, Directrice générale HAROPA - Ports de Paris,
  • Hervé MARTEL, Vice-président HAROPA, Directeur général de HAROPA – Port du Havre,
  • Nicolas OCCIS, Vice-président HAROPA, Directeur général de HAROPA – Port de Rouen.

Liste des armements récompensés :

Par ordre alphabétique

  • APL
  • CMA CGM  Le Havre et CMA CGM Rouen
  • EUKOR
  • EVERGREEN
  • HAMBURG SUD
  • HANJIN SHIPPING
  • HAPAG LLOYD
  • MAERSK LINE
  • MOL LINER
  • MSC
  • NYK
  • UASC

A propos de HAROPA 

HAROPA, 5e ensemble portuaire nord-européen, réunit les ports du Havre, Rouen et Paris. Il est connecté à tous les continents grâce à une offre maritime internationale de premier plan (600 ports touchés).  Il dessert un vaste hinterland dont le cœur se situe sur la vallée de la Seine et la région parisienne qui forment le plus grand bassin de consommation français. Partenaire de près de 10 ports normands et franciliens, ce hub à «guichet unique » constitue aujourd’hui en France un système de transport et de logistique en mesure de proposer une offre de service globale de bout en bout. HAROPA génère un trafic maritime et fluvial annuel de plus de 120 millions de tonnes et ses activités représentent environ 160 000 emplois.

Contacts Presse :

Crédit photo : Eric Houri