REMISE des TROPHÉES « ENVIRONMENTAL SHIP INDEX »

Dans le cadre de la COP 21, les représentants de HAROPA remettront ce 3 décembre 2015 à Paris, les trophées ESI à douze compagnies maritimes accueillies spécialement pour cette occasion à bord du Paquebot.

Afin d’encourager et reconnaître les efforts des acteurs du transport fluviomaritime en faveur de l’environnement, le port du Havre a été partenaire-fondateur de la démarche ESI - Index Environnemental des Navires - initiée en 2009 avec cinq autres ports du range nord-européen. 

L’objectif est d’encourager les armateurs à réduire les émissions atmosphériques des navires et les inciter à aller volontairement au-delà des seules exigences réglementaires dans le but d’améliorer la qualité de l’air et l’environnement. L'ESI permet d’établir, pour chaque navire participant, un score à partir de plusieurs paramètres : la performance de sa motorisation,  de ses équipements présents à bord et bien sûr la qualité des carburants utilisés.

Ce 3 décembre, HAROPA récompense ainsi douze compagnies maritimes pour leurs escales vertes.

L’ESI en quelques lignes : HAROPA, partenaire-fondateur de l’ESI

  • Une initiative remarquable qui repose d’abord sur une approche volontaire et incitative pour la promotion du transport maritime plus propre.
  • Un index environnemental  bâti par des ports qui ont mis en place des politiques d’incitation financières.
  • Un projet né en 2009 « en et pour » l’Europe du Nord-Ouest  et créé par les ports de Amsterdam, Anvers, Brème/Bremerhaven, Hambourg Rotterdam, HAROPA - Le Havre et l’International Association of Ports and Harbors (IAPH).
  • Une initiative qui globalise aujourd’hui plus de 38 ports de toutes tailles et concerne plus de 4 000 navires de commerce à travers le monde (sur une flotte mondial de 50 000 navires) ; chaque trimestre compte de nouveaux venus.
  • Une démarche suivie par les armateurs qui ont joué le jeu et qui ont librement accepté d’aller au-delà des exigences réglementaires.
  • Une ambition dont les effets positifs portent non seulement sur la qualité de l’air et l’environnement, mais aussi sur la santé des populations riveraines des ports.
  • Cinq années d’expériences et un bilan positif qui conduisent à réfléchir sur l’extension de cet index - ciblé jusqu’à présent sur les émissions des navires - pour prendre plus globalement en compte la performance environnementale des navires (déchets, sensibilisation de l’équipage, etc.).

L’ESI à l’échelle de HAROPA

  • 2011 : mise en place de l’ESI au Port du Havre 
  • 2013 : extension de l’ESI aux ports de Rouen et Paris
  • 2014 : charte d’adhésion commune HAROPA aux trois ports de l’axe Seine. 
  • 2015 : 610 escales ont été récompensés depuis l’origine du déploiement de l’ESI sur la Seine. 

Pour HAROPA  l’ESI est devenu : 

  • un atout pour la reconnaissance de son action menée dans le domaine de la qualité de l’air et de l’environnement ; 
  • un symbole de sa philosophie qui est de « concilier activité portuaire, développement économique et environnement. 

Cette reconnaissance s’est traduite cette année : 

  • par la nomination de l’ESI comme l’une des solutions de la COP 21  remarquable pour les ports ;
  • par des labellisations et prix de rang international  décernés cette année à HAROPA : 

- le « Best Green Port » (juin 2015), 
- le PERS (octobre 2015) remis par la fondation Ecoports 
- l’« Environmental Protection Award Port » (novembre 2015). 

L’ESI en 2016 ?

Le Conseil d’Administration de HAROPA - Ports de Paris a décidé, en séance du 25 novembre 2015,  de compléter son action ESI par une initiative - sous forme d’un trophée – dédiée spécifiquement à la flotte fluviale et ciblée sur les barges et bateaux à passagers. L’ESI récompensera donc désormais les escales maritimes et les escales fluviales les plus propres. 

A noter qu’en 2016 et sur l’ensemble des trois ports de l’axe Seine, c’est un budget de 200 000 euros que HAROPA  consacrera à la démarche ESI en termes d’aides et récompenses.

Tout l’axe Seine est naturellement devenu ESI qui pourrait aujourd’hui
signifier  « Environmental Seine Index »…

Téléchargez le PDF ci-dessous pour lire l'ensemble du dossier de presse

Communiqué de presse